Qui suis-je ? Mon itinéraire de grand-mère chamane.

Au-delà de vouloir me raconter, j’ai pris le temps, il y a déjà quelques années déjà, d’écrire cet extrait biographique.
Oui cette vie riche et souvent improbable me permet aujourd’hui de vous accompagner comme un phare dans la nuit ou dans un jour trop ensoleillé….

Mon itinéraire de grand-mère chamane

 

Une enfance transparente.

Née dans le Loir-et-Cher, à Romorantin, j’ai passé mon enfance dans une famille catholique pratiquante très impliquée dans la vie associative du village. Je suis la dernière d’une fratrie de cinq enfants, trois garçons et deux filles. J’en garde très peu de souvenirs.

Une adolescence précoce et turbulente.

Mon adolescence est marquée par une période tumultueuse avec beaucoup de souffrances émotionnelles et l’impression de ne jamais être à ma juste place dans le monde dans lequel j’évoluais. Mon parcours scolaire est parfois bien chaotique, je dérive vers toutes sortes d’abus, d’excès, de tentatives. J’explique souvent à ma meilleure amie que je ne suis pas née à la bonne époque et que je serai morte à 30 ans. J’écris un journal, j’écris des poèmes que le père d’un de mes camarades de classe trouve fantastique.

Un avenir assuré.

Après un parcours scolaire dans l’école publique, mes parents m’orientent vers des écoles privées pour poursuivre ma scolarité vers un Bac Général Economie et Gestion, ensuite un BTS en Services Informatiques.
Je découvre, comme je peux, la vie d’adulte et je pars à Paris finaliser un cursus scolaire en Informatique de Gestion sur les systèmes des grandes entreprises. Je sors énormément.

La découverte du monde.

C’est la découverte de l’amour et des relations amoureuses ponctuées par une courte liaison avec le père de ma fille qui me vaudra pourtant la découverte des sentiments de trahison, des violences conjugales et douze ans de démarches juridiques et administratives. Je m’y suis enlisée seule et incapable de faire face ! Une pension alimentaire jamais réglée, en plus du dépôt de bilan et de la liquidation. Un voyage comme une bouée de sauvetage pour échapper au suicide, pour survivre, pour reprendre du souffle. Je reviens bien vivante de ce premier voyage improbable en Afrique de l’ Ouest au pays des féticheurs. Je ne le sais pas encore mais cette fuite, ce voyage, m’a sauvée.
J’ai découvert d’autres réalités de vie et d’autres valeurs familiales et humaines qui resteront pour toujours les miennes.
Viens ensuite le temps du départ. Lâcher l’ancienne vie. Bref, avec le recul, quand je regarde, mais quel calvaire !!!! Mais aussi des rencontres, des amitiés, une motivation, une force pour en sortir et pour en sortir ma fille qui me permettront de créer ma solidité et ma liberté d’être pour toujours.

La leçon.

Apprendre à accepter de l’aide, faire confiance à ses anges gardiens et à l’univers, dépasser ses peurs etc. Avoir foi en la vie, comprendre qu’elle trouve toujours un chemin. Dépasser la peur de mourir sous les coups. Dépasser toutes les peurs et choisir de vivre.
Je demande à l’univers de vivre avec ma fille protégée et préservée des violences de son père biologique.
A Paris, la vie reprend ses droits. Une chance extraordinaire. Mon frère aîné et sa compagne s’organisent et me louent un joli studio. J’ai un toit et une adresse pour ma fille et moi. Je cherche du travail et les premières annonces que je passe me permettent de rencontrer un patron hors du commun et la nounou qui sera comme une deuxième mère pour ma fille pendant sept ans.

Une nouvelle vie stable. Le mariage.

J’épouse mon meilleur ami au début de ce nouveau siècle. Nous n’aurons pas d’enfant mais un labrador pour ma fille qui marquera notre existence pour toujours.
Notre relation s’est transformée dès que nous nous sommes mariés… Nous n’avons plus d’intimité dès que mon mari se met à distance de sa famille.
J’ai pris plus de 30 kg en trois ans et une dizaine de plus avant mon mariage ! Je fume cinquante cigarettes par jour, je bois x cafés par jour, je travaille 10/12h par jour de mon propre chef. Je vis avec un collègue bien plus qu’avec un mari. Il semble gentil et pourtant je ne me sens jamais considérée.

Un épanouissement : la réussite des projets.

Ma force se déploie dans mon travail. Mes capacités augmentent de poste en poste : D’informaticienne à chef de projet utilisateur, sur des projets de plus en plus grands et nombreux, jusqu’à responsable de centre d’étude et de maîtrise d’ouvrage. Je m’éclate. J’adore ça. J’apprends, j’évolue. Je travaille avec des équipes épanouies dans la réussite ensemble.
C’est ma grande passion. Les projets me passionnent. Chaque projet professionnel est une nouvelle réussite. Des équipes formidables. Une entreprise valorisante et reconnaissante. Je n’ai pas conscience à l’époque que tout cela est exceptionnel !
Je travaille sans relâche pour une grande mutuelle qui sait m’offrir les opportunités d’évolution de carrière qui vont avec mon appétence ! Jamais rassasiée.
Ce monde professionnel ne suffit pas à m’épanouir. « Hyperactive », je cumule avec des activités personnelles : un an de cursus en Shiatsu en cours du week-end, deux ans de cursus en histoire de l’art et des civilisations en cours du soir aux Beaux-Arts de Montparnasse, trois ans de cours de tai-chi-chuan…
Le travail est passionnant. Le temps qui me reste se partage entre cette boulimie de connaissances en histoire, en développement personnel et ma fille.
Je m’oublie !
Le réveil sera difficile…

Changement de travail, changement de ville. Nouveau challenge.

DRRRRIIING. Le téléphone sonne, une proposition de travail en province. Vivre à Paris est formidable mais ces postes sont plus que tentants. Mon mari peut venir avec moi, un poste est prévu pour lui. Et pour moi, quelle reconnaissance de mon talent ! Toutes mes conditions sont acceptées. C’est pour une grande enseigne (en saigne !!!). Je pars.
Mon mari ne s’est pas décidé aussi vite pour me suivre. De jour en jour, il m’explique… qu’il va me rejoindre. J’ai déjà accepté le poste. Je pars pour un nouveau challenge, une belle expérience humaine.
Travailler pour une femme qui s’avère être un cas pathologique grave en psychiatrie, des arrêts maladies de collaborateurs en série, un suicide d’une collaboratrice dans les équipes de gestion. Nombre de grands managers comme moi qui fuient, cassent. Des techniques de harcèlement, de découragement à sa mesure, sans même forcément qu’elle en ait conscience avec toujours quelques petits chefaillons de faible compétence humaine qui pensent en tirer de la gloire.

Chirurgie de l’obésité et sleeve.

J’essaie de me préserver. Je réalise qu’il est temps de prendre soin de moi et je réalise enfin l’intervention que j’hésite à faire depuis quatre ans. Une sleeve gastrectomie pour la chirurgie de l’obésité. L’intervention se passe mal dans mon état d’épuisement nerveux. Le retour au boulot est encore pire. Mon chirurgien m’a avertie : « Elle sera pire car elle ne pourra plus vous mépriser physiquement. Vous êtes naturellement une belle femme, elle en prendra ombrage ! »

Burn out complet. Arrêt net et complet.

Je ne vois aucune des alertes. Je rentre souvent en pleurant le soir. Une de mes amies essaie de m’alerter Je suis sourde. Je pense démissionner en fin de projet et repartir peut-être après. Ce n’est plus très long, je vais tenir… La date de livraison du projet est repoussée et… repoussée. A chaque fois, je remobilise mes équipes. C’est épuisant.
Je pensais être superwoman, me préserver en allant habiter un peu plus loin au bord de la mer, rien n’y a fait ! Le soir, épuisée, je rentre en voiture en pleurant sans trop savoir pourquoi. Je conduis sans me rappeler de l’itinéraire emprunté. J’oublie des réunions, la réalité m’échappe.
Quel carnage ! Comme m’a dit un de mes amis chamans un jour : « Isabelle, quand te serais-tu arrêtée ? Il a fallu que l’univers mette cette dingue sur ta route pour t’arrêter. Oui tu as cassé, mais, aurais-tu changé sinon ? »
Verdict difficile : burn out, arrêt de certaines fonctionnalités du cerveau. Un matin, vos jambes ne vous portent plus ! Impossible de faire trois pas de suite sans tomber. Pffft ! Quinze jours après, vous allez chercher le journal, vous revenez sans ! Des mois après, c’est toujours pareil, vous vous perdez en allant chez vos amis, vous oubliez les courses au magasin !
Quelle chance d’avoir vécu avec mon labrador et d’avoir rencontré des voisins, des amis, des médecins, des thérapeutes énergétiques bienveillants dans cette ville balnéaire, une généraliste et un psychiatre formidables.

La recherche de la guérison. Les tentatives avec la « bobologie ».

Les médecines naturelles : sophrologie, kinésiologie, massages, reiki. Rien ne m’a fait redémarrer le cerveau. Mais quels bienfaits pour mon corps ! Je vous passe l’épisode du licenciement que je qualifierais d’abusif dans cet état, mais bienvenu. C’était inimaginable pour moi de retourner travailler pour cette dingue dans une entreprise incapable à l’époque de reconnaître ses erreurs de recrutement de managers ! Quel traumatisme ! Quelles souffrances !

La rencontre qui révèle que le mal a dit !
Ma route a croisé celle d’un homme-médecine, représentant de la tribu Sioux Lakota.
J’accompagnais une amie en week-end de hutte de sudation des rites Sioux Lakota. Dans l ‘état de fonctionnement où j’étais, être seule s’avérait souvent compliqué. Les amis le plus souvent me prenaient en charge.
Si bien que, quand elle me propose un week-end INIPI, je ne sais pas trop ce que c’est et ce que j’y vais faire. Je sais par contre que c’est quand même assez troublant. Le rassemblement a lieu dans le parc d’un château où… je me suis mariée quelques années avant.
Effectivement, tout a été improbable !!!
J’ai obtenu des réponses aux questions que je n’avais pas posées. Oui cela devient une évidence, ces capacités que je découvre et qui me semblent hors du commun. Une vérité depuis toujours.
Une origine historique et familiale peut-être ? Un destin particulier. Je me sens apaisée, étrangement sereine en l’avenir alors que rien dans la réalité matérielle ne le justifie.

La grande leçon.

Une vérité qui a changé ma vie, être malade d’une pathologie qui peut guérir pour que je guérisse ma vie !
Les secrets de famille, les « non-dits », le chemin de vie, l’aide de l’animal totem, la destinée. Tout cela va m’éclairer.

La transformation. Chamane depuis toujours.
A partir de ce jour, a commencé un magnifique chemin de guérison qui m’a fait parcourir le monde et rencontrer de grands « maîtres » contemporains : des chamanes du Pérou grâce auxquels mon cerveau a redémarré, un chaman américain d’initiation aux archives akashiques pour canaliser les missions d’âme, une medium-canal haïtienne pour l’apprentissage des techniques de channeling, des chamanes-druides et druidesses celtes avec qui j’ai suivi plusieurs années de transmissions de connexion à la nature et à ma nature, des formations en coaching de bien-être, en développement personnel, en psychosociologie, des thérapies de l’être etc.

La solitude, l’abandon et l’apprentissage.

Cette voie a changé ma vie. J’ai changé de maison, de façon d’être, de vie de couple, de vie professionnelle, de vie sociale, de rapports familiaux, de gestion des relations humaines, d’amis, de liberté d’être.
Je me suis retrouvée à vivre seule à Châtelaillon-Plage. Mes voisins, de nouveaux amis, un village, l’hiver merveilleux en bord de mer m’ont mise en sécurité, nourrie, sortie, intégrée à l’activité de cette jolie cité balnéaire.

Thérapies et chamanisme.

Ma construction de thérapeute a commencé à aboutir avec la rencontre de Montserrat Gascon. L’apprentissage de sa technique a été comme l’intégration du dernier morceau d’un puzzle de construction. Cette technique de manipulation et de communication avec le corps, au-delà de mes capacités de chamane et de mes dons de guérisseurs héréditaires, permet d’aller jusqu’à une grande richesse d’approches des soins.
Du coaching de vie aux thérapies énergétiques en passant par les soins chamaniques, chaque être humain nécessite une réponse adaptée. En nous améliorant, en guérissant notre corps, nos émotions, notre histoire, nos croyances, nos comportements, nos mémoires, nous améliorons le tout !

Physique quantique et sciences de la conscience.

Ces dons et ces talents très particuliers sont si troublants que j’ai toujours œuvré à mieux les maîtriser et mieux les comprendre pour les intégrer dans mes pratiques énergétiques.
Vous l’avez compris, je suis plutôt cartésienne et je suis connectée à la terre. Cette capacité me permet aujourd’hui d’étudier les travaux de scientifiques du monde entier en terme de connaissance du système d’informations le plus dense du monde qu’est celui du vivant.
Fascinant !
A chaque nouvelle découverte dans mes pratiques, j’ai recherché les maîtres enseignants, les ouvrages permettant d’avancer vers de nouvelles connaissances.
Les années d’études de la physique quantique, de l’histoire des sagesses ancestrales et de tout ce qui concerne les sciences de la conscience (vies antérieures, matrices périnatales, mémoires utérines et égrégores, mémoires cellulaires etc.) me permettent d’apprendre, d’intégrer toujours de nouvelles solutions complémentaires.
Les perspectives d’évolution me semblent aujourd’hui limitées à ce que l’être humain dans un esprit de découverte et d’aventure acceptera d’explorer.
« Nous sommes tous immortels » a écrit Patrick Drouot quand il explorait les vies antérieures.
« Nous sommes tous immortels » explique Grigori Grabovoi en canalisant les énergies de l’univers.

 

Les civilisations premières le savaient déjà ! Nous avons juste oublié qui nous sommes. Chacun peut accéder à une nouvelle dimension de son existence.

Arbre protecteur et animaux totem
Mes clients me disent chamane ?

Notre époque détourne beaucoup de termes dans un objectif d’exploitation. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver, je vous l’accorde.

Ma démarche pour être chamane est une démarche intérieure sur soi-même guidée par les esprits, par la nature, par notre nature profonde, par la connaissance de mes parts d’ombre, par mon chemin karmique, par mes capacités très particulières !

Quand, néophyte il y a des années, j’avais posé la question à une druidesse celte, elle m’avait répondu :
« Quand tu seras passée dans une machine à laver intérieure, tu penseras avoir changé ton être et être devenue plus juste, et bien ce jour-là, attends-toi à passer dans une autre machine à laver intérieure puis une autre et encore une autre et enfin à l’âge d’être grand-mère dans un sèche-linge intérieur et ainsi de suite« … Un jour, à l’âge d’être grand-mère, tu prendras conscience que tu es devenue TOI.

En clair, cette démarche est une démarche intérieure profonde pour retrouver sa vraie nature en harmonie avec la nature, le monde social et économique qui nous entoure, les éléments qui composent l’univers dans sa richesse et sa diversité.

Le chaman intervient dans l’ouverture de notre façon d’être, de nos croyances en modifiant nos comportements, en nettoyant nos mémoires cellulaires, nos schémas karmiques même s’ils sont transgénérationnels.
Il dispose des capacités du guérisseur et du voyant dans la liaison avec les esprits guérisseurs de la nature, les astres, les anges gardiens, les maîtres ascensionnés et la spiritualité universelle.

Le chaman dispose, par l’invocation des esprits, des capacités de guidance et de voyance lui permettant de guider, conseiller, accompagner, éduquer la personne qui vient à lui.

Le chaman découvre chaque jour comme un jour nouveau. Chaque jour est une énergie nouvelle dans l’univers, différente de la veille et différente du lendemain.

Qu’est-ce que le chamanisme ?

Je ne sais pas s’il existe une définition qui convienne à tous puisque chacun dispose de sa propre vérité.
Tenter de vous indiquer des informations qui vous permettront de disposer des éléments de choix nécessaires serait déjà prétentieux.

Un site comme Wikipédia met à disposition un niveau d’informations historiques sur le chamanisme qui répondra je pense à vos questions.

C’est un niveau de conscience assez archaïque que chacun doit retrouver comme base pour se construire ou se retrouver après un choc important. Il est nécessaire d’être connecté à sa nature pour pouvoir accéder à des niveaux de conscience supérieurs.

Formations et initiations

J’ai choisi de mentionner ici certaines des initiations et formations que j’ai suivies.
L’objectif est aussi de vous les indiquer si vous cherchez des professionnels qui pratiquent des méthodes permettant d’avancer sur la connaissance de soi.
Je n’ai pas mentionné les formations professionnelles liées à la naturopathie (laboratoires Herbolistique), phytothérapie (plantes), lithothérapie (minéraux), aromathérapie (huiles essentielles), gemmothérapie (bourgeons), élixirs fleurs de Bach et fleurs du Bush australien qui constituent une partie de mes pratiques…

Histoire de l’art et des civilisations

Ecole des Beaux-Arts de Montparnasse par les ateliers de la mairie de Paris, Paris 14ème
Durée 2 ans

Shiatsu familial

Ecole d’André Nahum, Paris 10ème
Durée 1 an

Taï-chi-chuan

Association Hetre Bien, Prof. Jack Walsh, Paris 13ème
Durée 3 ans

Coaching de vie en bien-être

Cabinet KL, Puteaux (92), Prof. Katherina Lipof
Durée 1 an

Chamanisme celte

France, Patrick Dacquay et Line Sturny
Durée 2 ans

Physique quantique

France, Patrick Drouot et Lilianne Gagnon-Drouot
Durée 3 ans
Thérapies Vibratoires et Physique Quantique
Les cryptes minérales, cryptes en cristal
Science de la conscience et vies antérieures
Le Féminin et le Féminin sacré
Dynamiques de la Pensée Intégrale
Ecochamanisme planétaire

Chant alchimique

France, Nathalie et Frédéric Gémard
Durée 1 an
Chakras et chant alchimique

Autres formations/initiations/stages

Connexion avec les anges

Dominique Sylvain (FR)

Chamanisme Maya

Franck Echardour (FR)

Initiation à la voie rouge des Sioux Lakota

Pierre Marie Carayon (FR)

Initiation au chamanisme / Construction du tambour chamanique

Laetitia Curcuni (FR)

Lecture des archives akashiques niveaux I, II et III

Ernesto Ortiz (ETATS-UNIS) 

Reiki niveau I et II

Nadine Rousseau (FR)

Diététique du juste Milieu

Jean Pelissier (FR) 

Chamanisme des Andes

Malku Arevalo et Alanna Aisha (PEROU)

Initiation Solaire sur le lac TITICACA

Amaru Gustavo Cornero (PEROU)

Ostéopathie Bio-Cellulaire du Péricarde Niveau I et II

Montserrat Gascon (ESPAGNE)

Chant harmonique

Catherine Darbord (FR)

Bénédiction de l’utérus, Wombblessing des Moon Mothers, du féminin au féminin sacré, Lune rouge

Miranda Gray (GRANDE BRETAGNE) 

Les origines de la Kabbale à Gérone.

Regine et Patrick Thomas (ESPAGNE) – Université UCM Kaya et Christiane Muller (CANADA)

Initiation à la danse médecine

Susannah Darling Khan (ANGLETERRE)

Toutes ces formations, initiations, stages sont mentionnés à titre indicatif et la liste n’est bien sûr pas exhaustive.
J’ai voulu vous les indiquer car ce sont des initiations et des formations de grande qualité, tant par le savoir dispensé que par les qualités des intervenants.

 

facilisis felis dolor vulputate, Sed ut consequat.